elle est toujours un peu à l'ouest

26 décembre 2013

Après # 1...

S'il y a bien un truc que je dois à mes enfants, c'est de m'avoir fait aimer Noël... Trop fort les gnauds ! Et cette année, on a poussé le vice jusqu'à aller chercher la magie de Noël en Alsace ! Alors même si personne ne croit plus au père Noël, on a fait encore un peu de route pour aller jusqu'à Colmar. C'est à mon avis un des marchés les plus beaux. Il est éparpillé un peu partout en ville, avec, natürlich, vin chaud, pain d'épices, maisons de toutes les couleurs (expo playmobil au musée du jouet) et toujours le retable d'Issenheim (qui fait un peu flipper tout de même). 

P1020897

P1020913

P1020907

Joyeux Noël à tous !

Posté par athens à 17:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]


20 décembre 2013

Avent # 20 : Rhââââa

C'est le cri que j'ai poussé mentalement en partant du boulot (oui, même si on ne fout rien dans l'éducation nationale, on est toujours content de se retrouver en vacances...). Et je me suis délectée de chaque instant qui s'est écoulé, parce que la première soirée de vacance est toujours la meilleure et que le tout est hy-per ritualisé !

- la dernière virée cadeaux-de-dernière-minute-ceux-que-je-pensais-faire-mais-en-fait-non-mais-si
- la confection de gâteaux (deux stollen cette année) et de vin chaud pour le gouter des vacances
- le goûter des vacances avec 12 000 gnauds
- les valises
- la séance ciné que, non, je ne ferai pas ce soir mais en rentrant
- les cadeaux qu'on planque dans une valises
- les cd qu'on prépare pour la route
- le dernier petit mot que je vous laisse là, avant de partir pour quelques jours...

P1020842

D'ici là, joyeux Noël, et soyez sages !

Posté par athens à 22:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2013

Avent # 19 : interlope

J'adore ce mot, interlope ! C'est à la fois vieillot, rigolo, on sent que ça a pu être sulfureux, ça sent un peu le rapport de police des brigades du tigre... Bref, j'aime bien interlope. Et bien tout à l'heure, j'ai assisté à une scène interlope. Là vous vous demandez : mais quoi ? Elle a aidé des voleurs ? Elle distille de l'alcool dans son jardin ? Elle raffine de la coke à la cave ?

Nan ! Je suis allée chercher mes fromages de chèvre à l'amap. J'en rigole encore : j'arrive un peu en retard sur mon vélo, parce que je ne connaissais pas l'endroit. Là, franchement, j'ai dû faire de gros efforts pour ne pas rire bêtement. Sous une petite bruine, un attroupement sur le trottoir. Je m'approche et me mèle au groupe : je suis sûre qu'en 1943, on n'attendait pas le kg de rutabaga avec plus d'impatience !

Certes les chèvres sont délicieux. Certes j'aime les circuits courts, et l'idée de me passer de supermarché m'enchante. Mais franchement, ça commence à m'agacer ce côté : "faut qu'on les mérite ces petits fromages de chèvre"... Ou alors c'est la contamination de mon collègue anti-bobo. Je vais lui demander ce qu'il pense des fromages de chèvre demain matin, histoire de mettre de l'ambiance en salle des profs ! Ah ah ah !

Posté par athens à 21:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 décembre 2013

Avent #17 : Chuis conteeeeente

Ce soir, j'ai cette très agréable impression que le décompte a commencé : plus de conseils de classes, presque plus de copies, les sujets du brevet blanc sont au chaud dans les coffres forts de la banque de France. Mais aujourd'hui est un grand jour, car même à mon grand âge, je suis arrivée à faire quelque chose pour la première fois. C'est que j'ai un vrai côté Hermione Granger, je suis une ancienne bonne élève ascendant Monica de Friends (ah ah, on a tout de suite envie de devenir ma copine hin ?). Alors j'éprouve une hénaurme satisfaction de réussir un truc que je ne suis jamais arrivée à faire. En y réflechissant bien, je suis sûre que c'est à cause de ça que j'aime de tricot et la couture : j'ai toujours un truc à apprendre. Bon, je pourrais toujours me plonger dans un livre d'histoire, me diriez vous, mais ce n'est pas pareil. C'est un peu comme les enfants qui disent "regaaaaarde !".

Là, je me rends compte que je suis en train de vous intriguer : surtout ne vous faites pas d'idées. Je ne suis pas arrivée à réciter l'alphabet en rotant. Je n'ai pas fait le poirier devant les élèves. Ca m'ouvre des perspectives ce que je raconte ...  Non, ça a à voir avec le Pilate. Parce que cette année, le mardi, entre 12h15 et 13h15, je fais du pilate. Avec Katy. Qui a l'accent québequois. Un régal. J'attaque l'après midi détendue MAIS très en forme. L'effet "Ponce Pilate" (blagounette de ma collègue latiniste)

Eh ben, aujourd'hui, je suis arrivée à faire un truc de fou. Roulement de tambour. Je suis arrivée à passer de la position allongée à la position assise sans m'appuyer sur mes petits bras. Vous visualisez ? Et qu'est-ce que ça veut dire, je vous le demande ? Que les abdominaux se sont fortifiés (imaginez cette phrase prononcé avec l'accent du Québec, vous êtes au Nirvana.

P1020801

Pour fêter ça je vais sans doute m'ouvrir une bière... pour les abdos y'a rien de mieux !
(pour parisiens, les pizz' viennent de la rue de la Roquette, je demande l'adresse à Moumouche et je vous la donne)

 

Posté par athens à 18:34 - Commentaires [10] - Permalien [#]

15 décembre 2013

Avent # 15 : la robe écossaise

Ce week end, j'ai cousu une robe à Alice. Une éternité que je n'avais pas fait ça, mais sa majesté avait décidé que le tissu à carreaux, là, était pour elle. Hop hop hop, que je te couds ça à la truelle sans prendre le temps de lui décalquer un patron vraiment à sa taille. C'est qu'elle s'est mise à manger depuis un an, son altesse. Alors évidemment, elle s'est mise à grandir, à s'arrondir et à pousser dans tous les sens, ce qui méritait bien une nouvelle robe.

P1020890

Et voilà une robe écossaise pour "sa grandeur". Voui voui voui, je sais qu'en 2013 on dit "tartan" (la Poule dit tartan), mais la "robe écossaise" ça me rappelle quand j'étais petite et qu'on me mettait une robe cossue (ou un quilt) sur le dos. Curieusement, je ne me souviens pas avoir été aussi enthousiaste qu'Alice ...

Allez, pour ne pas m'arrêter en si bon chemin, une fierté familiale du jour. Grâce à sa prof de latin, Camille a découvert les Monty Python. Depuis, à la maison, c'est la folie. Les vidéo de Cyprien, pfff, c'est pour les nains ! La vie de Bryan, c'est trooooooop swag. Je me demande si ce goût foudroyant pour l'écossais n'est pas un dégât collatéral...

Posté par athens à 22:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]



13 décembre 2013

Avent # 13 : la sortie scolaire

Ca fait très longtemps que je n'ai pas parlé du collège et des élèves... Il faut dire que c'est une année calme : pas d'inspection en vue, pas de section européenne, pas de voyage scolaire, pas de classe de monstres, bref, une année essstrèmement cool, si ce n'est ce petit détail : il faudrait que je me mette au Bulgare, parce que les élèves non francophones sont de plus en plus nombreux. J'ai appris un mot chic : "allophone" qui est venu rejoindre "cognitif", "compétence", "savoir être" ou "mutualiser".

Aujourd'hui, on a mutualisé à toc, puis qu'on a fait une sortie avec 50 troisièmes, pour une petite visite au château Labottière. Et c'est le propos du jour : j'adoooooore les sorties scolaires. J'ai l'impression d'être le père Noël. Je me rends compte à quel point ils sont grands quand ils marchent à côté de moi. Ce qu'ils parlent fort. Ce qu'ils sont jeunes. Ce que c'est dur de les faire monter à 50 dans le même bus. Ce qu'ils sont couillons. Ce qu'ils sont sympas. Ce qu'ils sont chiants...

Le château Labottière, c'est le lieu parfait. Une ancienne maison de campagnes 18ème, aux dimensions parfaites. Dès qu'on arrive, on se sent bien: c'est beau, c'est harmonieux. Cossu en diable. Et ce que j'aime, quand on part en sortie avec des élèves, c'est qu'ils sentent ça. Alors passé les ricanements devant l'installation de pots d'échappement, ils se détendent, ils s'éparpillent. En partant à la recherche des retardataires, je retrouve une élève, seule, assise dans un fauteuil en velours. Je rigole, et lui dis qu'elle a bien raison d'en profiter, elle a l'air un peu gênée, pense  que je suis fachée, puis, voyant que ce n'est pas le cas me dit "j'aime beaucoup ici, c'est calme et beau". Voilà ce que je suradore dans les sorties scolaires.

P1020880

Nuit, Claude Lévêque

Posté par athens à 19:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 décembre 2013

Avent # 11 : la photo qui fait peur

P1020860

Gégé et moi on sort ce soir, je file !


Aaah, que j'aimerais savoir poser, être photogénique, ne pas avoir cette petite bouche pincée, sourire sur les photos... Un peu comme quoi...Mais c'est ce qu'on appelle avoir un style non ? Remarquez, vous êtes passées à côté d'une série à la MP Casey, Il professore est horrifié par ce que je suis capable de porter !Et moi, mon manteau, je l'aime, je l'aime vous pouvez pas savoir !!!

Posté par athens à 18:29 - Commentaires [9] - Permalien [#]

10 décembre 2013

Avent # 10 : waiting for Gérard

P1020859

Normalement, quand on coud les boutonnières c'est qu'on tient le bon bout non ???

J'ai un peu le trac quand même à l'idée de rencontrer gérard. J'ai tout bien fait, j'ai été patiente, minutieuse même, je l'ai laissé se reposer entre deux tranches de travaux... Bon, je suis un peu déçue quand même sinon ça ne serait pas drôle :
- par souci d'économie, par esprit petit-bras, j'ai pris un vieux lainage de mon stock qui s'avère un peu cheapounet. Pas cossu du tout du tout.
- j'ai pris du thermocollant trop rigide, et pour le coup, les parementures sont vraiment renforcées, limite ça fait pare-balles
- j'ai dû mal couper la doublure qui me semble un peu grande, j'ai donc dû reprendre l'ourlet du bas

Je ne l'ai pas encore porté, mais il manque un peu de souplesse le p'tit père des peuples... Bref, me suis-je fait chier pour rien ? Vais-quand même lui trouver du charme ? Vais-je en commencer un autre dans la foulée ?...

Posté par athens à 22:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 décembre 2013

Avent # 9 : chantilly

C'est pas très très pratique de glisser de la chantilly dans une pochette de calendrier de l'avent, mais je vais essayer. Hier il faisait grand beau. Super beau, avec un ciel super bleu et super froid. Super beau qui me rappelle l'Est, super beau qui me donne envie d'être à Noël. Alors, comme on avait envie d'aller se promener, on est allés  à Arcachon  sur le bassin. Même après 6 ans passés à Bordeaux, cette expression me fait toujours autant rigoler bêtement. Mais bon, même si je ne me résouds toujours pas à dire "on est allés sur le bassin", je suis toujours "ravie" d'aller m'y promener. Oui, vous l'aurez compris, le bassin, c'est cossu et bleu marine. Enfin, pas tout le bassin, mais plus on se rapproche de la "sortie du bassin" vers l'océan quoâ, plus c'est cossu et bleu marine. 

J'ai donc enfilé mon caban chicos pour aller faire une belle "balâââde" le long de la plage, et je me suis dit deux choses. Enfin sans doute plus mais je me suis dit
- j'adore habiter pas loin de la mer
- j'adore l'âge des enfants en ce moment. Enfin tout le temps, mais là, si le temps pouvait passer un peu moins vite ce serait bien. Je les trouve drôles, sympas, gentils, beaux, intelligents. Je vous explique : on a décidé de manger des gaufres au goûter. Ben ouais, c'était un peu la fête : il faisait beau, on était contents de passer un moment ensemble ... On n'a pas dit non quand Camille a demandé une gaufre au chocolat noir, quand Raphaël a demandé une choc-noisette, et qu'Alice a fini de s'engouffrer dans la brèche en demandant une gaufre chantilly.

On est allés s'asseoir sur un banc, et c'était juste le moment parfait. Je les voyais rigoler comme des bossus, et quand j'ai demandé à Camille ce qu'il y avait, elle me raconte, hilare, un truc qui m'avait échappé. Elle me dit "non mais t'y crois ça, les parents derrière vous, ils ont demandé si il y avait des glace au soja pour les enfants"... et d'ajouter "merci, elle est TROP bonne ma gaufre" ! Je fonds...

P1020845

P1020851

P1020853

Posté par athens à 15:25 - Commentaires [6] - Permalien [#]

07 décembre 2013

Avent # 7 : lemon posset

Aujourd'hui c'est samedi, jour chéri entre tous et j'ai fait une découverte majeure : le lemon posset. Une vraie découverte de calendrier de l'Avent, un vrai cadeau, une vraie surprise du wandering café. Au passage, j'ai aussi appris le sens de wandering, qui n'a rien d'un nom de batave à particule (Van de Ring).

Pour ceux qiu n'ont pas eu la chance d'y aller, le wandering café s'est tenu hier et aujourd'hui chez Caroline Gomez à l'occasion de sa vente "in the forest". On pouvait donc, après avoir acheté de beaux cadeaux, se poser et déguster de très bonnes choses. Du pain d'épices au cranberries et aux noisettes (le choix de Miss Alice hier, qui n'en revenait pas qu'on lui serve une part de gâteau comme à une princesse, enveloppé de papier rose et d'un fil de lin). De la tarte chocolat-noix de pecan. Et du lemon posset.

Sur le coup, je me suis sentie méga ringue. Du lemon quoi ??? que je me suis dit dans ma tête en faisant un sourire entendu (déjà que je savais pas ce que voulait dire wandering). Nathalie qui est une chic fille m'a mise au parfum : le lemon posset Catherine (elle m'a parlé doucement, en articulant bien pour que je comprenne) c'est une crème au citron à la texture incroyable, ni panna cotta, ni crème brûlée. C'est un dessert médiéval (posset viendrait de potion, ça j'ai retenu) qui aurait évolué vers quelque chose de plus riche avec le temps. On sent la crème, mais ce n'est pas lourd. C'est délicat. C'est délicieux. Bref. Le genre de douceur qui va bien au wandering café. Ah, je sais le genre de recette qu'on trouverait dans SLO (je sais pas faire le O barré).

Alors avec ma copine Claire, on s'est attablées. J'ai pris un lemon posset. Et je me suis ré-ga-lée. C'est très très fin. Je me demande si en mangeant du lemon posset, on devient comme les filles du wandering café. Je suis sûre que les gens qui mangent régulièrement du lemon posset ne disent pas de gros mots. On un intérieur bien rangé. N'ont pas de travail en retard. Des souliers bien cirés. Le lemon posset serait-il cossu ? Je vous laisse trancher...

1001285_756258557721289_66912074_n

Posté par athens à 19:57 - Commentaires [6] - Permalien [#]



Fin »