Rien de neuf depuis le mois de juillet : l'été a été à la hauteur de sa promesse, la rentrée (une de plus) est arrivée et les vacances sont déjà (déjà !) là alors que personne n'est fatigué.

Ca pourrait devenir un blog à thème : le blog qui ne parle que des premiers jours de vacances... Mais non, promis juré, cette fois c'est sérieux (ou pas...) je m'attarde un peu. C'est Ktl, avec les 10 ans de son blog, ses super photos, ses livres qu'elle nous conseille toujours avec tant d'enthousiasme qui m'a donné envie. Et puis, ma collègue chérie, ma soeur de salle des profs est partie pour quelques mois se reposer avant la naissance de Zeus-Eusèbe, il va bien falloir la tenir au courant non ?

Parce que franchement les petits amis, cette année c'est rigolo. On a plein de nouveaux collègues, jeunes et rigolos. Enfin ils me font rigoler. Tenez, cette année je travaille avec Marge Simpson. En fait c'est pas vraiment Marge, mais elle parle e-xac-te-ment comme elle. J'ai plein d'élèves rigolos et... c'est bientôt le retour des boulets stagiaires. Ils ne le savent pas encore, mais ils vont faire des plein de sorties avec moi  (vous savez, ces trucs où on sort avec 50 élèves, où les passants vous regardent plein de pitié dans les yeux, avant de changer de trottoir ). Autant dire que c'est la fête.

En plus, j'ai plein de nouveaux tricots à vous montrer. Ceux de l'été que je ne vous ai pas montrés. Des petits que je ne peux pas vous montrer (pour Zeus-Eusèbe) parce que sinon, c'est plus une surprise. Des trucs au crochets qui trainaient par petits bouts et qui ont fini par être assemblés. Des trucs que j'ai envie de faire, mais où j'ai besoin de conseils avisés.

Pour ne pas perdre les bonnes habitudes, je vais râler un peu. Faire du mauvais esprit. Tenez, ces derniers jours, le truc qui m'amuse, c'est la question que tout le monde se pose avec un air entendu "Tu bouges ?" si j'étais vraiment langue de pute je dirais même "Tu bouges-hen ?".
- Moi " Euh ben ouais, je bouge le bras et puis les pieds aussi des fois mais pas trop".
- Les autres "Nan mais tu pars-hen ?".
- Moi "ben non"
- Les autres "je croyais qu'il professore, il allait en Tunisie" (je dis il professore pour protéger l'anonymat de mon époux"
- Moi "ben ouais il va travailler là bas" (quand je suis agacée, je dis "ben ouais")
- Les autres "Tu l'accompagnes pas"
- Moi "Ben ouais mais non"
Air gêné, silence un poil long, je laisse sous entendre que notre situation financière est désespérée ou que je suis devenue islamophobe. Puis comme je ne suis pas si mauvaise je demande aux autres ce qu'ils font et ils me racontent leur séjour à venir à droite ou à gauche. N'empêche que je serais bien allée en Tunisie.

Quoi d'autre au programme ? Ah, je risque de vous fatiguer avec mon nouveau joujou : le dessin. Parce que c'est bien malin de les montrer sur instagram, mais comme je suis bavarde, il faut que j'explique, que je commente. Alors voilà, je me suis rendue compte que j'aimais, que j'adorais même le quartier où j'habite. Où je travaille. Où je vais faire le marché. Où les enfants vont à l'école, à la musique... Bref, Bordeaux Sud. Et que tout est beau à dessiner. Il est terriblement "dessin-génique" ce quartier. Ca vous tente ?

20150524_160637