Oui, je sais le billet soirée télé, c'est demain soir, avec la nouvelle star. Mais demain, je fais un truc de dingue : je sors avec mes collègues. C'était une de mes bonnes résolution de 2015 : arrêter de dire du mal et socialiser avec mes collègues. Je suis sur la voie de la rédemption et donc, demain soir, à cette heure là, je mangerai un truc pas bon en parlant des quatrième de la muerte en dehors des heures de boulot. Ca va me rajeunir. La dernière fois que j'ai fait ça, j'avais 25 ans et j'enseignais en zep sur le plateau au Havre (dè). Qu'est-ce que j'ai pu rigoler là basc'était... rien bien comme on dit...

Mais pour l'heure, je regarde la télé, cette nouvelle série autour de la cuisine, et là, y'a Marchetti d'un village Français qui est en train de fricoter dans les vestiaires. Pour l'instant, ça se laisse regarder, et pis y'a Clovis Cornillac, qui restera (pardon) toujours le footballeur de mensonges et trahison. Cette scène où il parle de Bau-deu-lair avec Edouard Baer, mmmm.

A part ça, je fais un autre truc qui va me rajeunir demain : je prends un cours de flûte. Là encore c'est un truc que je n'ai pas fait depuis super longtemps (10 ans putaaaain). J'ai super le trac. Et je suis super excitée. Depuis le temps que je fais le guignol dans une fanfare, j'ai l'impression de ne plus m'entendre alors elle va avoir du boulot ma prof (pardon, ma preuf comme on dit au Hav')

Aaaaah mais c'est Robin Renucci... Il n'est plus maire de Villenave, il est en train de se béqueter un oeuf coque reconstitué avec des mouillettes à la truffe. Ca le rend tout chose. Il va se servir un bichiere de Barolo... Et moi, ça y est, j'ai les crocs. Allons bon, il quitte la table (quoi, vous ne saviez pas que je faisais audio description ?)

C'est casse pieds hein que je change de sujet comme ça hein ? Allez, je vous laisse tranquille et je vais continuer ma serpillère deuxième du nom. Tschüss !