Voui voui voui, je sais c'était bien la peine de chouiner, de dire que je n'avais pas de commentaires pour vous planter lamentablement... C'est que tout est allé un peu trop vite ces derniers jours. Déjà, il y a eu la visite du Padre. Oui, parce que je suis la fille de Moumouche-la-Reine-Mère et du Padre. C'est comme ça. Les visites du Padre sont rares et foudroyantes. Mais sympathiques. Par exemple, on a regardé Un village Français ensemble avec les gnauds aînés et il a fait son crâneur (le Padre est né en 44 pendant une attaque aérienne). Et comme à chaque fois qu'on regarde la télé ensemble, on dit des bêtises. A part ça, il a réussi à me traîner sur un terrain de Rugby sous la pluie pour regarder jouer son petit fils (le Padre n'a eu que des filles) et on a causé chiffons.

Le Padre est un manuel, tendance grand maniaque. Valérie Damidot, cette souillon, lui file des suées avec sa manie de maroufler comme une truie. S'il était né aujourd'hui il serait diagnostiqué hyper actif et confié à une nuée de pédopsys. Mais je l'ai déjà dit, quand on naît en 44 pendant une attaque aérienne, on fait juste la désolation de ses parents. De façon assez curieuse, le Padre est donc devenu expert en réalisation de rideaux, de housses diverses et aime bien regarder ma collec de tissus (il reconnaît le tana lawn les yeux fermés au toucher) et se tient au courant de mes dernières lubies. Les pochettes à smocks lui ont particulièrement plu. C'est là qu'il a laché une expression que je n'avais pas entendue depuis longtemps "tu touches ta canne". 

Vos parents aussi disent des trucs comme ça ? Il dit aussi "tu touches ta bille", mais toucher sa canne c'est le cran au dessus. Mon grand père, pas le père du Padre, le père de Moumouche, il dit "c'est bath" et quand on le chauffe un peu, il dit "sensass". Moi je crois que je dis souvent "c'est chouette" c'est presque vintage non ?

Alors voilà, le truc anti DDA du jour, c'est de toucher sa canne. Ces derniers jours, j'ai fait ça :

20141201_180952-1

Une robe de Cosette à smocks. Des lustres que je n'avais pas utilisé un patron Citronille (modèle Agnès), il est vraiment... chouette ! Voilà, c'était l'anti-DDA du jours. Et vu comme les calendriers de l'Avent fleurissent partout, il va falloir employer les grands moyens ...