21 mai 2012

Quinze jours à Cannes tout est possible ...

Est-ce que je vous ai déjà dit à quel point j'aimais la fin du mois de mai ? C'est là qu'il commence à faire vraiment beau (enfin, pas là, parce qu'on est entrés dans une nouvelle ère glaciaire) qu'on commence à partir à la plage le we, à mettre des robes, se vernir les orteils (je vais avoir un mal fou à choisir le vernis de l'été 2012, c'est affreux), dire "ça y est l'année est finie, je ne l'ai pas vue passer", tirer des plans sur la comète (cet été, on fait quoi?) sortir le transat, dîner dehors et s'adonner à mon activité... [Lire la suite]
Posté par athens à 22:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

18 mai 2012

Gras double

Finalement, j'y suis arrivée... A me mettre en maillot de bain. Sur la plage. Avec des gens autour de moi. Minces bronzés et musclés bien évidemment. Et je ne me suis pas évanouie. Non non non. Je n'ai pas demandé aux gnauds (et ils étaient nombreux !) de me creuser un trou dans le sable pour que j'aille m'y cacher. Bref, j'ai été d'un courage inouï ! Personne ne m'a montrée du doigt en hurlant de rire, ni jeté de sable ou ordonné d'aller me rhabiller au plus vite... C'est que j'ai écouté la voix de la sagesse ! Aaaah, mais noooooon.... [Lire la suite]
Posté par athens à 12:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
26 janvier 2012

Sabotage

Je n'aime pas, mais pas du tout, devoir partir de bonne heure en laissant Alice à la garderie de matin. Malgré tous mes efforts, il y a toujours tou-jours quelque chose qui foire. Pourtant j'y mets de la bonne volonté. Je mets la table du petit dèj avant d'aller me coucher (le kholkoze, c'est moi). Je prépare les petits vêtements la veille, là, sur la chaise. Je me lève tôt ouh la la laaaa que c'est tôt. Ce matin, tout était niquel, fluide, les gnauds coopéraient à mort. On avait convenu que la seule réponse à mes questions ce matin... [Lire la suite]
Posté par athens à 16:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
14 décembre 2011

Omelette norvégienne 14 : Où ils ont bien failli finir fumés comme des harengs ...

Mes petits biquets, pas la peine de me faire les gros yeux, il y a effectivement de nombreuses cases qui manquent et ce calendrier de l'avent est super diet. C'est comme ça la vie, parfois, on aimerait vraiment venir raconter des bêtises, mais c'est juste pas possible... Je la fais courte ? Allez, les plaisanteries les plus courtes étant toujours les meilleures allons-y ! L'autre jour, il Professore était allé porter la bonne parole à la capitale et avait loupé le train du retour. N'écoutant que son courage et la folle envie de nous... [Lire la suite]
Posté par athens à 11:37 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
14 septembre 2011

Total déni

Comme tous les ans, les vendanges rue Léon Frot ont mis une fin définitive aux grandes vacances (le 10 septembre, il était un peu temps...). Côté rentrée, je suis, comment dit-on déjà... dans le déni total, je n'ai toujours pas acheté mon carnet de notes, repéré mon casier en salle des profs, appris le nom des nouveaux collègues, appris où se trouvait ma salle dans ce nouveau collège... Je n'ai pas fini les inscriptions des enfants, couvert les livres, acheté ce qu'il manquait dans les trousses. Je n'ai pas cousu de trousse ni de... [Lire la suite]
Posté par athens à 22:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 avril 2011

En amoureux

Des fois, avec Il Professore, on invente des conneries pour se retrouver en amoureux. Genre "on doit faire des travaux ça va faire beaucoup de poussière on peut pas rester avec les enfants t'vois...". Genre "on doit déménager, tu pourrais garder les enfants?". Genre "on décape dans l'entrée, je te dis pas avec les solvants...". Depuis quelques temps, les travaux sont au point mort et on ne déménage plus. Chiotte. Alors j'ai fait quelque chose de pas chouette. J'ai fait mon oeil d'épagneul triste en appelant Moumouche (si si, même au... [Lire la suite]
Posté par athens à 10:42 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

06 mars 2011

Ho imparato l'italiano con topolino

Amici miei, vous n'avez pas fini d'entendre parler de pasta, de gelati, de lambrusco, le barrolo, de chianti, de salami... Car oui, cette année, nous faisons une pause dans l'exploration exhaustive du massif central et partons en Italie. Donc cette année, je me remets à l'Italien. C'est rude, si vous savez ce que c'est rouillé. C'est que je parle un drôle d'Italien. Une méthode pédagogique très expérimentale, mise au point par Moumouche dans les années 70 : l'Italiano alla spiagia. Le prof doit être dans une chaise longue, le haut à... [Lire la suite]
Posté par athens à 23:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
03 février 2011

Les fiiiiiiilles !

Finalement, je pensais que j'avais plus de trucs à vous montrer avec cette poupée... et puis non ! Il ne me reste plus qu'à me remettre au travail (Camille s'est découvert un intérêt soudain pour les poupées) d'autant que les filles de café tricot sont partantes pour un café poupée... Est-ce que je vous ai déjà dit comme j'aimais ça la compagnie des filles ? Les filles, c'est super top. Et puis je connais plein de très chics filles (j'aime bien dire chics filles). Les filles du café tricot, par exemple, une bénédiction ! Y'a les... [Lire la suite]
Posté par athens à 19:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
21 décembre 2010

Balisto # 21 : FDOS

A force de poster de plus en plus tard, j'ai posté le lendemain... on se croirait presque dans Code Quantum ! Vous ne suiviez pas Code Quantum dans les années 90 ? Avec ma soeur, on était fan, Scott Bakula avait un faux air d'Harrison Ford, on se demandait à chaque fois où il serait téléchargé, enfin bon, on était fan ! Tout ça pour dire que je n'ai pas une minute à moi hier. J'ai été victime du FDOS (ah, si j'avais des caractères d'alphabet phonétiques...). Le FDOS, c'est le First Day Off Syndrom. Le syndrome du premier jour de... [Lire la suite]
Posté par athens à 10:29 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
19 décembre 2010

ganache # 19 : rue Gamaaaaaa

Eh oui, j'arrive à écrire ganache sans avoir de haut le coeur, c'est dire si je suis en progrès ... Finalement, c'était juste une gastrounette, et je me sens biiiien mieux. Tenez, pas plus tard que tout à l'heure, j'ai même bu du vin chaud. Avec du pain d'épices pour notre goûter des voisins. Est-ce que je vous ai déjà parlé de mes voisins ? Et de l'énorme bol que j'ai dans la vie en général ? J'annonce la couleur : comme le vin chaud n'a pas beaucoup beaucoup bouilli, il était un peu chargé. Et puis j'en ai bu un peu trop. Et puis... [Lire la suite]
Posté par athens à 22:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]