Assez traîné ! Plus de faux semblants ! Fini de tricher ! Non non non, ce soir c'est le grand soir ! Ce soir, je suis bleue, je suis rouge. Ce soir suis Yarol, je suis Elodie, je suis Dédé et Sinclair. Je suis retombée dans ma vieille addiction : ce soir c'est Nouvelle Star !

Bon on a loupé Maëva. J'aime bien Maëva. Elle chante bien. Elle a fait un Djèmesbraune très honnête. Et dieu sait que je suis difficile en dèmesbraune. Je serais pas étonnée qu'elle vienne de l'Est. Qu'elle soit un peu Lorraine, je vous expliquerai plus tard, j'me comprends.

Là maintentant, c'est Martial. Lui, c'est clair, c'est juste im-pos-sible ! Il nous envoie une version de Louxor j'adore... Aaaah c'est fini. Il est très jeune, se touche beaucoup en chantant, bref... navrant. Aaaaaah ouf, Yarol et Dédé mettent un rouge, c'est bien la moindre des choses "c'était en trop mec"... Yarol, j'adore. Yarol, j'adore. De toute façon Yarol se souvient de moi, puisqu'entre 1992 et 1995 je l'ai vu 34 fois avec mon mari de l'époque, Marco Prince. A travers l'écran, il me parle. Ah, Dédé lui dit "il n'y avait pas de subversion" ! Moi j'adore quand dédé met du rouge et le traite d'animateur de vacances... Donc, j'aime pas martial.

Mathieu... je ne sais même pas de commentaire, c'est rien. Alors, depuis tout ce temps... J'ai piqué le métier à tisser d'Alice et j'enfile des perles, je tricote des pulls (toujours) mais pas des grande favoriti. Je bosse un peu trop. Avec vigipirate, on n'est pas allés à Paris. On n'est pas allés visiter le mémorial de la Shoah. On n'est pas allés visiter l'assemblée nationale. J'arrête parce que j'ai bien les boules. A la maison, par contre, on est en plein Jacksonmania, et là, la gnaude cadette fait des étincelles. Je l'ai surprise (fierté éternelle de mère neuneu) en train de doubler la section cuivre au saxo sur "wanna be startin' something". Souverain contre les boules.

Ah, Mathieu a des bleus. Je reprends sur Yarol que je retrouve 20 ans après. Il a toujours des cheveux. Il a des bagouses de vieux rocker. Il a une voix voilée comme un vieux rocker. Il a des chemises en jean, et je suis sûre que si on le voyait debout, il aurait deux petites cannes maigres dans un cuir noir. Et il dit "mec" à chaque fois qu'il dit quelque chose d'important. Le vendredi, quand Moussa des quatrième de la muerte me gonfle, je dois me retenir de dire "putain mais t'as encore pas fait tes devoirs mec" ! J'ai peur que ça m'échappe un jour. Remarque comme ça il fera deux minutes le silence. Et je lui ferait un regard de la muerte et il pensera que je dis mec parce que j'ai fait de la taule.

Ah, Kevin-le-gros-chat se lance sur du Lionel Richie. Je ne sais pas quoi en penser. J'ai du mal avec le "éraillé forcé qui penche plus vers Roch Voisine que vers Joe Cocker". Pas mal mais pas plus. Elodie est jolie comme Jessica Rabbit et elle gentille comme tout. Là, on passe au barbu rouquin, qui, là non plus ne m'inspire rien. Bon, on s'ennuie un peu non ?

Je vais faire preuve d'une grande lâcheté, mais ça me gonfle un peu la nouvelle star. Et j'ai un tricot de la plus grande importance qui attend et qui piaille. Cette petite pépite, je n'en doute pas une seconde, réjouira ma soeur et ma collègue fan de Melvil Poupaud. Spécial dédicace, man !