Ben quoi, c'est le Internachonol Film Festival de Cannes, donc je fais un jeu de mot "Cannes". J'adooore quand le festival de Cannes commence. Avec Thalassa, c'est un des rares trucs qu'on regarde en famille (oui, on doit être les derniers à regarder Thalassa, mais il ne faut pas le dire, sinon ils vont arrêter et il Professore va tomber en dépression). La gnaude junior croit toujours qu'elle va voir sa grand mère monter les marches, et les deux grands jouent le jeu à fond, mais sait-on jamais... Et puis Cannes, ça sent le printemps qui s'emballe : Cannes-Roland Garros-Coupe du monde-pestacle du conservatoire-pestacle du théâtre-anniversaires en cascade-révisions du brevet-kermesse-cadeaux à la maîtresse-kermesse bis- correction du brevet-aaaaaaahhhh...

Bref, mai c'est gai et il est quand même temps de vous dire ce que j'ai fait des pelotes d'Hayward. Le cahier des charges était simple : je voulais un anti-hayward. Long compliqué, mais avec une forme simple quand même. J'ai assez vite trouvé mon bonheur chez Jared avec Breckon.

Effectivement c'est long hein. C'est même très chiant. Et puis pour tout vous dire, je n'ai pas aimé tricoter la loft. On a toujours l'impression que ça va se casser, c'est rèche, en jersey je trouve que ce fil ne rend rien. Si, un rendu serpillère assez convaiquant. Heureusement que je trouve la couleur dingue, sinon, ça sentait limite le flag de snobisme ! Alors avec Breckon (bad) j'en suis là :

P1030097

P1030098

Les photos datent un peu. J'ai fini l'encolure, et presque fini une manche. C'est là que ça se gâte : j'ai la méga flemme de finir, d'autant plus que le temps se met au beau... Ce serait pas ce qu'on appelle un boulet ça ?