A quoi voit-on que l'on vieillit ? Certes les cheveux blancs, les ridules disgracieuses autour de la bouche qui vire "chose de poule"... Là, je me permets une parenthèse, je fais nettement moins que mon âge.  Naaaan nan nan, on ne rigole pas au fond. Je reste très fraîche pour mes 38 ans, mes collègues qui m'ont vue au réveil après un Amsterdam Bordeaux en bus sans couchette peuvent en témoigner. Merci à un patrimoine génétique généreux, une hygiène de vie irrrrréprochable ... D'autre part, j'ai un rapport à l'âge un peu particulier. J'ai commencé trèèès jeune à avoir des cheveux blancs. J'ai eu dse rides autour des yeux très jeune. Je suis toujours très en avance pour tout un tas de trucs. Tenez, j'ai eu mon premier cancer à 19 ans. Bon, je ne voulais pas plomber l'ambiance. Que je vous explique. Quand on part comme ça, on est toujours mieux après. Attendez, que je vous donne un exemple : jamais, ja-mais vous ne m'entendrez dire "ah, comme j'étais jeune et belle à 20 ans, c'était le bon temps". A 20 ans j'étais chauve. Autant vous dire que des cheveux, même blancs, constituent un net progrès.

Mais ce matin, franchement, je me suis sentie vieille. Mais vieille. Je la fais courte (mais si j'en suis capable) Entre 2 et 5 heures du matin, j'ai essyué du vomito, changé des draps, changé des pyjamas, donné des petites douches, mis un suppo de voltarène (mais pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt) ai vomi aussi un peu, histoire que les enfants ne se sentent pas trop seuls... Genre LA nuit pourrie. Comme il y en a eu des dizaines depuis la naissance des enfants.

Sauf que ce matin, ça a juste été l'hor-reur, l'horrrreur. Les jambes qui pèsent une tonne, le bras qui pèse une tonne, les cernes qui pèsent une tonne... et la perspective de cette journée de cours. La dernière certes. Argument pourri qui m'a fait dire "allez, ce soir, ça ira mieux, j'y vais, sinon les surveillants auront plein de monde en perm, et puis j'ai préparé les sablés, on soit faire les saturnales avec la preuf eud'latin et les cinquièmes". Malgré mes prières "donnez moi la force de supporter cette journée sans vomir sur les cahier", ça a été terrible (non les premiers rangs sont restés propres). Et malgré tout ça, j'ai passé une super journée. Mes sixièmes dingues (celle de Raymond) m'ont écrit une carte de Noël, qu'ils m'ont tous porté sur mon bureau en tortillant du derrière... J'en avais presque les larmes aux yeux.

Gros plan sur mon assiette détox  -riz carotte- et mon shot préféré -un smecta téquilla-. Salute !