30 juillet 2005

Main street yarn shop

Ne travaillant pas ici, j'ai eu le temps de faire tout un tas de choses. Un peu plus de flûte, mais ce n'est pas nouveau, et surtout beaucoup plus de tricot. J'ai été surprise de tous les livres, les revues qu'on peut trouver, des cours auxquels on peut participer. En fait, je ne tricote qu'occasionnellement en France, mais j'ai l'impression de découvrir un monde parallèle. Il y a, à côté de chez moi, un magasin...sensas', supermégagénial, vachement bat'. C'est le main street yarn shop à Watkinsville. Les dames qui y travaillent... [Lire la suite]
Posté par athens à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2005

Musica !

Je joue de la flûte. Depuis longtemps. A part quelques parenthèses un peu plus silencieuses, je ne me suis jamais arrêtée. Je joue sur une Muramatsu (qui est venue remplacer ma bonne vieille Yamaha d'étude) que monmarimesparentsmasoeurmesamis m'ont offerte pour mes trente ans (quite à vieillir, autant le faire avec style, pas vrai?). Elle me suit partout, tout le temps, que j'ai l'intention d'en jouer ou pas. Il y a des hommes qui demandent à leur femme "tu vas vraiment mettre toutes ces chaussures?", le mien c'est "tu... [Lire la suite]
Posté par athens à 03:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 juillet 2005

Le mystère des mères US, suite et fin.

Encore un peu et j'allais oublier. Je crois que j'ai trouvé. Pour les mères américaines...Oui vous savez, elles s'énervent jamais, gnagnagna, que je culpabilise à mort quand j'ai envie de donner une méga fessée en public (je suis abstinente depuis au moins 3 mois au fait)... Bon, on ne s'emballe pas, je n'ai pas LA, pardon, THE solution, mais plutôt si vous voulez comment dire...des pistes de réflexion. D'abord, un truc hyper déterministe...le climat. Je teste en ce moment l'enfer géorgien (102° et près de Pfff% d'humidité).... [Lire la suite]
Posté par athens à 03:27 - Commentaires [6] - Permalien [#]
25 juillet 2005

Au bazar de la dame

Eh, les filles qui tricotent, est-ce que vous connaissez quelque chose de plus rageant que ça, là, sur la gauche. Ben oui, il ne me reste plus assez de laine pour terminer mon super petit gilet. Je vais devoir attendre trois semaines pour le finir. Bon, vu la chaleur qu'il fait ici, c'est pas vraiment un traumatisme, mais ça m'enneeeerve. Alors en attendant, je prends mon mal en patience, et je me suis lancée dans le dernier Harry Potter, qui s'annonce très très bien (je manquais un peu de gros livres dans mes cartons). Ça y va... [Lire la suite]
Posté par athens à 17:29 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
24 juillet 2005

De l'effet anxiogène du carton

"J'ai rapporté un carton du labo" Il aura suffi d'une phrase pour que tout se remette en marche. Sans autre issue possible. Et là, réflexe pavlovien qu'est ce qu'on s'est retrouvés à faire, comme deux gros benêts...On s'est mis à la remplir...Et à s'engueuler bien évidemment sur ce qu'on devait y mettre. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a des situations, qui, inexorablement, nous rendent tout de suite très cons. Eh ben les cartons, c'est automatique. C'est comme chercher en voiture, sans carte, avec des... [Lire la suite]
Posté par athens à 03:32 - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 juillet 2005

Des mystères, encore et toujours

Il faut toujours laisser un problème de côté quand la solution tarde à venir (Quand ça me fatigue j'abandonne, en fait, ce n'est pas tactique du tout du tout), mais là, je crois que c'est vrai. C a fait longtemps que je ne vous ai pas parlé des mères américaines, mais je crois bien que je touche au but... Encore quelques jours de macération du neurone, et je crois que j'y suis... Au passage, je me sens un peu contaminée? Ce we, à la plage, je me suis surprise à pousser des encouragements étranges quand les enfants se vautraient... [Lire la suite]
Posté par athens à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2005

Holidays

Trois jours à Tybee et puis s'en vont. Le voyage en voiture, les chansons. L'hôtel, la plage et les sauts de cabri dans les vagues. La douche pour faire partir le sable le sel. On a l'air très bronzés dans la salle de bain après la plage. Le restau et la jolie robe qu'on choisit avant... Quels souvenirs garderont les enfants de ces vacances. Construit-on ses souvenirs en écoutant ceux des autres, ou bien garde-t-on vraiment, à cinq ans des bribes toutes à soi? Personne n'a, au monde, de plus beaux souvenirs de vacances que les... [Lire la suite]
Posté par athens à 04:35 - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 juillet 2005

cinéma tchitchaaaa

Je sors du cinoche. A l'instant. Une séance, comme ça, pour me faire oublier mon premier et très désagréable échec de gougères à ma non-Bastille-day party d'hier soir (mais que c'est-il passé, je les réussis toujours au poil !) Cinoche donc, jhésitais entre Charlie et la chocolaterie et le Spielberg. Pic nic douille, plouf plouf, comme le roi et la reine ne le veulent pas ce sera the war of the worlds. J'étais à l'heure, et j'ai même eu le temps de prendre une glace au PNB. Plus de 20 minutes de bandes annonces, toutes plus... [Lire la suite]
Posté par athens à 05:41 - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 juillet 2005

chronique orpheline

Il a suffit qu'une série débile soit nomminéeà je ne sais quel award pour qu'ils déprogramment ER...Pour me consoler, je prépare une 15 july Bastille Day party..., et je ne sais pas trop quoi mettre au menu, vu que je n'ai pas de fromage et pas de chracutaille à me mettre sous la dent. Sur ce
Posté par athens à 19:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 juillet 2005

Derrida mobile, suite

Hier soir, pendant que mon neurone décongelait, j'ai eu l'idée saugrenue d'aller à un cours de cuisine. D'autant plus bizarre que c'était organisé par une épicerie bio. Et puis, je ne sais pas si c'est la chaleur, ou les fruits moches que je trouve ici, mais je n'ai plus, mais alors plus du tout envie de faire la tambouille. Enfin, je me suis dit que je ne ferais jamais ça en France, ce qui est toujours le préambule à des expériences pour le moins étranges. Dire que j'ai été déçue est en dessous de la réalité. Je me suis vraiment... [Lire la suite]
Posté par athens à 15:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]