Ce voyage sera celui des découvertes fondamentales: c'est vraiment très grand les Etats-Unis, et c'est plein de fuseaux horaires. Le Nevada a trois heures de décalage avec la Géorgie, tout comme l'Utah (qui vit pourtant à la mountain hour, mais qui change d'heure au printemps). L'Arizona et le Colorado ont deux heures de décalage avec Athens.

Je ne sais pas si je me suis acclimatée à la Géorgie, mais j'ai l'impression d'être davantage "en Amérique" dans le Colorado. Ici, on est chez le cow-boys. Pour commencer, je ne comprends pas grand chose à ce qu'ils racontent. Sauf le proprio de l'hôtel, mais il vient de Bombay, et je suis bilingue en Idien-Anglais-Wherrre-dou-you-come-frrrom. Les Chapeaux et les bottes sont des affaires trsè sérieuses, et il y a un steack house à chaque coin de rue.

Revenons à nos mustangs. Je m'en suis mis plein les mirettes en égoïste, c'est au tour des autres d'en profiter. Levée du camp pour la visite du parc. Il fait un temps de caca boudin (la neige encore). Direction le musée qui est super. Les enfants restent scotchés devant les reconstitutions de la vie quotidienne: les figurines d'indiens chassent le bison, jouent avec les dindes (eh oui, la dinde était l'animal domestiques des Indiens Anasazis).

Midi, l'heure est grave. Nous avons plein de bonnes choses à manger, et il y une tempête de neige. Avec des yeux de faon malade, je demande la permisssion aux personnes du restau  de pic-niquer chez eux "You're very welcome". Ca n'a l'air de ne gêner que nous. Passage au magasin du musée: turquoises, argent, c'en est trop. Je craque pour un magnifique collier de fétiches avec des grenouilles... Je me fais penser à Dominique Lavanant dans les bronzés qui termine son séjour en boubou...

Retour à l'hôtel, sieste glande. Puis question existancielle: où dîner ce soir?Notre choix se porte sur le Coral Inn.

C'est décidé. En rentrant en France, j'abandonne l'histoire-géo pour l'anthropologie. J'ai déjà mon sujet de thèse: "commensalité sur le plateau du Mesa Verde dans le Colorado: l'exemple du Coral Inn de Cortez". A première vue, rien de bien nouveau, un buffet comme on en a vu plein. Mais à bien y regarder, les gens se sapent pour y venir, et les tenues son époustouflantes. Sanstiags en peau d'autruche rouges, jaunes ou turquoises, assorties à la ceinture, Stetson immaculée. Je me régale pendant tout le repas.