racinesUn, deux, trois, je me lance ! Comme les photos qu'on envoie aux uns et aux autres sont trop lentes , trop grosses, ou pas là...Comme on en prend beaucoup beaucoup...J'ai pensé (oui, ça m'arrive parfois) que le mieux était de vous les mettre là.

Comment vous raconter le voyage qui vient de se terminer ? Ca risque d'être long puisque je suis toujours aussi bavarde. Alors pour ne pas risquer l'indigestion, je vais distiller, faire du goutte à goutte, ventiler. Donc, retour sur notre équipée sauvage (mais vraiment sauvage!).

Ah, avant de commencer, deux mots sur le week-end en Floride. Le 16 avril, nous sommes partis fêter l'anniversaire de Jeannette, qui nous avait préparé une petite surprise.

Ca y est, nous avons notre arbre nous aussi. Jeannette a quitté la l'Europe pour la Floride il y a longtemps, n'aime rien tant que gâter les Français qui viennent la voir. Dire qu'elle oeuvre pour l'amitié franco-américaine est un faible mot. Je me demande si elle n'est pas consultée secrètement par les affaires étrangères...Donc, pour ne pas faillir à la tradition, les enfants et moi avons notre arbre, et donc des racines en Floride.

(Autre grande satisfaction, le gilet a bien avancé pendant de trajet un peu longuet. Regret tout de même de tricoter de la laine par cette chaleur.)

gilet2